Soupe aux azukis

Fleuron de la cuisine macrobiotique, excellente source de protéines végétales digestes, probablement un des meilleurs aliments pour la constitution Kapha, les azukis ainsi préparés peuvent convenir à tout le monde.

Ingrédients pour 4 personnes

250 g d’azukis, préalablement trempés 12h

1 morceau d’algue kombu de 20 cm

2 grosses tomates fraîches, ou 3 moyennes

1 morceau de gingembre frais de 3 cm x 3 cm, pelé

2 gousses d’ail, pelées

1/2 cuillerée à dessert de paprika

1/2 cuillerée à dessert de coriandre en poudre

Sel, poivre

2 cuillerées à soupe de ghee ou d’huile de coco

Mettre les azukis à cuire à couvert dans l’eau de trempage (environ 2 litres d’eau) avec l’algue kombu coupée en petits morceaux. Si vous utilisez une algue fraîche, pensez à bien la dessaler sous l’eau claire avant de l’ajouter, car le sel empêcherait la cuisson des azukis. Faute d’algue kombu, vous pouvez utiliser 1/4 de cuillerée à dessert de bicarbonate de soude alimentaire. Ajouter de l’eau en cours de cuisson si nécessaire.

Pendant la cuisson, qui dure au moins 40 minutes ou jusqu’à ce que les azukis soient tendres, écraser dans un pilon le gingembre, l’ail, le paprika et la coriandre, jusqu’à former une pâte. Ajouter de l’huile / du ghee au besoin. Couper les tomates en petits cubes.

Quand les azukis sont tendres, ajouter la pâte d’épices, les tomates, le reste d’huile ou de ghee. Bien mélanger, et laisser mijoter à feu doux, au moins 15 minutes. Saler et poivrer au goût.

Servir chaud avec une tranche de bon pain et une petite salade verte bien saucée, pour un repas complet.

Août / septembre : pour éviter de nous déssécher comme la campagne autour de nous, choisir des aliments émollients, maintenir l'équilibre des électrolytes et faire un gommage suivi d'un massage au quotidien : huile & gel d'aloès